Régime sans résidu strict, que manger ?

Le régime sans résidu strict est un sujet qui touche à des points délicats à entendre pour certaines oreilles. Alors si tu n’as pas d’aversion pour les sujets sensibles, tu peux continuer à lire cet article sans crainte, mais je ne t’épargnerai aucun détail.
L’alimentation crudivore est une pratique diamétralement opposée au régime sans résidu. Peut-être que tu t’apprêtes à suivre une diète faible en fibre. Saches que ce régime n’est pas une partie de plaisir ou un challenge à la mode. Il est préconisé par les médecins avant une coloscopie ou lors de problèmes intestinaux comme la diverticulite.
Mais je te déconseille de changer ton alimentation sans l’avis d’un médecin.

C’est quoi un régime sans résidu ?

Le nettoyage interne est une pratique alimentaire qui s’étend à travers les siècles. Le régime sans résidu strict est semblable à la diète faible en fibres. La consommation de fibres naturelles (fruits et légumes) est bénéfique pour notre santé. Cela aide le corps à réguler efficacement le taux de cholestérol, la masse grasse corporelle et la glycémie. Pourtant, dans certains cas, le système digestif a besoin de repos et manger des fibres naturelles peut être déconseillé par ton médecin. Par exemple, dans le cadre d’une colopathie fonctionnelle, ou “syndrome de l’intestin irritable“(SII). C’est alors que l’on te conseillera de consommer des aliments très faible en résidu, voir sans résidu. C’est ce que l’on appelle : « régime sans résidu ».
Le régime sans résidu strict est un peu plus restrictif car tous les aliments contenant des fibres sont proscrits, même les bouillons filtrés.
Le régime faible en résidus est fait pour permettre à l’intestin de se rétablir. Comme certains régimes, il a une durée limitée. C’est un régime curatif avant tout. Il est préconisé par les médecins pour faciliter les diagnostics, les interventions et la guérison dans des cadres particuliers. Il peut durer un seul à plusieurs jours en général. La réduction de la taille et de la quantité de selles est l’effet recherché dans la pratique du régime sans résidus strict.

 

Il est préconisé dans les cas suivants:

  • lors d’inflammations intestinales,

  • avant et après une opérations chirurgicale,

  • avant un inspection médicale des organes internes (coloscopie, etc.)

Pourquoi faire un régime sans résidu strict ?

J’espère ne rien t’apprendre en te disant que se nourrir implique d’ingérer des aliments solides et liquides. Ces aliments contiennent les nutriments nécessaires pour faire tourner correctement la fabuleuse machine qu’est notre corps.
Après que les nutriments soient captés lors de la digestion, il restera de la matière non-absorbée. Il s’agit de la nourriture que le corps ne peut pas digérer. Elle contient beaucoup de fibres végétales. Lorsque l’on mange moins de fruits et légumes, la matière non-absorbée prend plus de temps pour traverser le système digestif. Cette matière passe ensuite par le colon pour être évacuée par tu sais où…
Avec un régime sans résidu strict, on cherche à réduire au maximum la quantité de matière non-absorbée. Cela permet de soulager les maux d’une pathologie intestinale à l’origine de troubles qui peuvent polluer la vie de tout individu. (https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/maladies-inflammatoires-chroniques-intestin-mici)

 

Quels aliments consommer pendant un régime sans résidu ?

Sauf pathologies graves, il est peu probable que tu puisses adopter un tel régime pendant une longue période. Alors de bons aliments seront nécessaires pour réussir l’expérience. Avoir des choix acceptables sous la main peut aider à respecter les recommandations du médecin. Seul le médecin peut donner des recommandations spécifiques et des restrictions, mais voici une liste d’exemple d’aliments à choisir et à éviter lors de ce régime:
Aliments à privilégier :
  • Pain blanc,
  • Fruits et légumes en conserve ou bien cuits (sans pépins, ni peau),
  • Purées, bouillies ou cuites au four (sans peau),
  • Œufs pochés, mollet ou durs,
  • Jus de fruit filtrés, lait (avec modération),
  • Pâtes et riz blanc (non complet),
  • Beurre de cacahuète fin (sans morceaux),
  • Viande blanche très tendre
Aliments à proscrire : 
  • L’alcool,
  • Pain complet,
  • Noix,
  • légumineuses,
  • Fruits et légumes séchés ou crus,
  • Jus de pruneaux,
  • Viandes rouges,
  • Flocons d’avoine et céréales,
  • Choucroute et légumes marinés,
  • Les graines et les baies,
  • Les chips, le pop-corn,
  • les biscuits apéritifs, etc.
Un autre exemple de régime sans résidu est visible sur le site du Club de Réflexion des cabinets et Groupes d’Hépato-Gastroentérologie.
Concernant les aliments de couleur rouge ou assimilé (vin, etc.), rappelles-toi que si tu suis un régime pauvre en résidus en vue d’une coloscopie, tu dois les éviter. Cette teinte peu perturber le diagnostic lors d’une inspection médicale.

Manger à sa faim

Un régime sans résidu ne permet pas toujours de manger à sa faim. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a plus ou peu de fibre dans ce régime. Les fibres végétales sont un excellent coupe faim, mais comme ce régime empêche d’en consommer, il existe des astuces à connaître.
La faim est une sensation désagréable car elle nous obsède et nous empêche de rester concentré. Pendant un régime sans résidu il faudra manger autrement pour réduire la sensation de faim. Je te conseille donc de répartir tes repas en plusieurs fois sur la journée. Varier ses collations (solide/liquide) est aussi une bonne façon de combattre la faim.

Gestion de la glycémie

Chez certaines personnes atteintes de diabète, le régime sans résidu est plus contraignant. Ce régime impose des aliments qui font monter en flèche l’indice glycémique.
Le pâtes, le pain, le riz, etc. sont des sucres lent et des glucides pur. C’est pourquoi il est important de bien quantifier son assiette pour ne pas faire les montagnes russes avec sa glycémie. Il est possible de compenser avec des viandes maigres et des légumes cuits comme décrit plus haut.

Les variations du régime

Il existe différents types de régime sans résidu avec des recettes différentes et des variations d’aliments et de boissons. Certains sont strictement les protocoles de diète liquide et sont souvent considérés comme des régimes de jeûne. D’autres combinent recettes de boissons et de jus naturels bénéfiques avec des aliments sains comme les shakes protéinés , fruits et légumes biologiques .

Les régimes « détoxifiants »

Le régime sans résidu strict est aussi un moyen naturel pour nettoyer le corps des toxines et des déchets. Il était déjà utilisé dans la médecine antique avec le jeûne. En raison de son efficacité, le « décrassage » gagne en popularité depuis quelques années.
Le régime détoxifiant, qui est également connu comme « la désintoxication » est utilisé pour un certain nombre d’objectifs . La désintoxication peut être utilisée pour donner simplement au corps un coup de pouce pour améliorer son fonctionnement. Pour certaines personnes, le nettoyage est un précurseur à une autre approche holistique.
Il est décrit par beaucoup d’autres comme un moyen de « réinitialiser » le corps, notamment auprès des adeptes du jeûne.
Ces diètes sont simples et efficaces. Elles fonctionnent rapidement pour produire des résultats significatifs sur la perte de poids.

Voici un exemple très basique d’un régime de nettoyage:

  • Le nettoyage commence par un programme de régime sans résidu, avec principalement les liquides, pendant deux à dix jours (parfois plus longtemps).
  • Des herbes, huiles et/ou des suppléments peuvent être pris pour améliorer le processus de désintoxication et de nettoyage .
  • Le nettoyage est généralement effectué en une série de périodes de nettoyage de courte durée ( moins de deux semaines ) deux à trois fois par an.
Cette pratique à long terme pourraient être nocive pour la santé.
De nombreux programmes combinent un environnement sain et un régime à faible toxine pour maintenir un mode de vie propre entre les périodes de nettoyage. La nourriture et les boissons utilisées dans le régime sont choisis pour leur pureté. Les aliments qui contiennent des produits chimiques et des toxines sont éliminés .
Les aliments sont aussi choisis pour leurs propriétés réparatrices et pour leurs capacités à tirer et éliminer les toxines dans les principaux organes du corps, les cellules de graisses, et les tissus.
Les avantages le plus évident que les adeptes du régime de nettoyage cherchent sont :
  1. la guérison,
  2. la perte de poids significative rapide et efficace,
  3. l’évacuation de la surcharge de toxines.

Conclusion

Pour finir, je te rappelle que le régime sans résidu n’est pas un simple régime pour perdre du poids. Il est administré par les médecins pour des raison précises. Cette diète n’est pas faite pour toi si tu n’es pas concerné par des problèmes intestinaux.De plus et comme tu as pu le lire, les aliments autorisés sont des aliments cuits en grande partie. Cela n’est pas compatible avec le principe de l’alimentation vivante. Personnellement, je choisis de jeûner pendant mes périodes de détoxification.
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.