Quels sont les dangers du régime cétogène ☠?

Les dangers du régime cétogène

Le régime cétogène n’est pas sans danger. Si tu es intéressé(e) par l’alimentation cétogène pour perdre du poids, les débuts risquent d’être très inconfortables. Parmi les dangers du régime cétogène sur le long terme, voici ce qui ressort le plus souvent :

  • Une grosse perte d’énergie se fait ressentir dans les premiers jours de la diète,

 

  • Un taux élevé de cholestérol LDL* dans le sang, (« mauvais cholestérol »)*

 

  • Un grand risque de reprendre de la masse grasse après la diète,

 

  • Sensibilité accrue aux fractures osseuses,

 

  • Calculs rénaux,

 

  • Constipation,

 

  • Croissance ralentie,

 

  • Déshydratation, etc.

 

De nombreuses études ont mis en lumière les avantages et les dangers de ce régime. L’une d’entre elle révèle que le régime cétogène pourrait réduire la masse musculaire et qu’avec le temps il serait néfaste pour l’anabolisme musculaire. Ref :https://www.mdpi.com/2075-4663/6/1/1/htm

Une autre étude révèle que le régime cétogène augmente les risque d’attraper un diabète de type 2. Ref :https://www.news-medical.net/health/What-is-Type-2-Diabetes.aspx

Les origines du régime cétogène

Le régime cétogène possède un grand champ d’application. Il est apparu en France au début du 20ème siècle dans le traitement des patients épileptiques. Il a été adapté comme alternative au bromure de potassium (qui ralentissait les capacités mentales) et au jeûne alimentaire (traitement initial efficace contre l’épilepsie).

Le jeûne est un traitement reconnu dans le monde depuis l’antiquité. Les savants médecins grecs et indiens ont étudié en profondeur l’effet du jeûne sur la santé.

Un peu d’histoire

« Sur la Maladie Sacrée » est le premier traité du corpus d’Hippocrate. Il détaille le principe curatif du jeûne sur les sujets épileptiques. Dans le texte « Épidémies », il est question de la guérison totale d’un patient atteint d’épilepsie suite à un jeûne sec.

Mais cette diète a finalement été délaissée pour l’adoption des médicaments anti-convulsifs. Ces traitements pourtant efficaces dans plus de 70% des cas, ne parvenait pas à maîtriser l’épilepsie de certains patients. Ainsi, le régime cétogène a été réintroduit pour traiter une partie de ces patients, plus particulièrement les enfants.

Ce n’est qu’à partir de 1910 que des études ont étés entreprises sur les effets du jeûne sur les patients épileptiques pour palier aux effets dévastateurs du bromure de potassium. Une vingtaine de patients épileptique adoptèrent un régime végétarien hypocalorique combiné à un jeûne.

Deux patients montrèrent une amélioration majeure de leur état. Les capacités mentales des autres patients s’étaient améliorées mais ils avaient beaucoup trop de mal à adhérer aux restrictions alimentaires. D’autres études similaires ont été conduite aux Etats Unis, par Bernarr Macfadden et Rollin Woodyatt. Woodyatt a révélé que le jeûne et l’alimentation riche en graisses et protéines pousse le foie à produire des « corps cétoniques ».

C’est à Russel Wilder que l’on doit le terme « Régime Cétogène ». Il en a fait un remède contre l’épilepsie dans les années 1920.

La forme actuelle du régime cétogène est à l’origine conçue par Peter Huttenlocher en 1971. Il avait conçu un régime cétogène composé d’une majorité de calories provenant de d’huile triglycéride à chaine moyenne ou TCM. Cela permettait une plus grande variété d’aliments par rapport au régime initial. Ainsi, le régime était plus facile à supporter pour les enfants épileptiques. Cette méthode est à présent adoptée par de nombreux hôpitaux.

Fondement du régime cétogène

Le régime cétogène est une forme de diète qui consiste à consommer des aliments riches en protéines, en graisses et très faible en glucides ( ou carbohydrate ). Conçu initialement pour combattre les convulsions chez les enfants souffrant d’épilepsie, cette diète a connu beaucoup de succès auprès des personnes souhaitant perdre du poids. Au même titre que les médicaments, on ne sait toujours pas ce qui provoque l’effet anti-convulsif.

Le principe

Bien que le processus exact du régime cétogène sur le corps ne soit pas encore connu, le principe de ce régime consisterait à forcer ton corps à se mettre en « état de cétose ». Ainsi, une accumulation de cétones apparaît dans le sang.

Cet état survient lorsque l’on mange très peu de glucides, voir pas du tout. Cela entraine l’absence de glucose (issu de la transformation des glucides). Le glucose est essentiel pour apporter les ressources nécessaires au métabolisme et au bon fonctionnement de ton corps. Mais comme la nature est bien faite. Cette carence est compensée grâce à l’oxydation dans les mitochondries qui transforme les acides gras en combustible.

Conclusion

En conclusion, je pense que le régime cétogène n’est vraiment pas à prendre à la légère. Car si tu pars du constat que tu dois perdre quelques kilos, tu ne dois pas oublier que ce régime a une fin. C’est à dire qu’il est avant tout curatif. A l’issu de ce régime, la majorité des gens l’ayant pratiqué ont repris du poids. Et le drame pour une personne sportive est de reprendre du gras après avoir perdu du muscle…car oui c’est ce qui se passe pendant un régime cétogène chez les sportifs…

Personnellement, je trouve que les avantages sont maigres comparés aux inconvénients sur la santé. Au delà du fait que l’efficacité de ce régime soit avérée pour certaine pathologies, pour le reste cette pratique est discutable en tout point de vue (sanitaire, écologique, culinaire, économique, etc). Que penses-tu du régime cétogène? Peut-être l’as-tu essayé?

Pour en savoir plus sur Hipocrate, je te conseille de lire “Connaitre, Soigner, Aimer”, un excellent ouvrage pour comprendre le monde actuel.

Si l’envie te prends de tester des recettes cétogènes, je te recommande le “Céto cuisine: 150 recettes cétogènes”

Partager l'article

4 commentaires à propos de “Quels sont les dangers du régime cétogène ☠?”

  1. Salut ! J’aime beaucoup la fin, où tu dis que ce régime a une fin (faim). Car c’est effectivement le cas. Notons que pour le grand public ce type d’alimentation très acidifiante est dangereuse, surtout au long terme, d’où l’intérêt de contrôler son pH !

    Merci pour cet article !

    • Salut Quentin, oui c’est clair et ça pourrait même faire cramer la languette tellement certains en sont accros! Il y a quelques jours un endocrinologue et professeur réputé nous a démontré à ma compagne et moi que ce régime était catastrophique pour le corps. On a juste demandé ce qu’il en pensait, et il s’est lancé dans un désossage complet du concept… il n’en restait rien.

      • Ce n’est pas étonnant. Est-ce que tu saurais me dire quelques informations qu’il t’a donné pour démonter le concept ?
        Rien qu’en étudiant les réactions biochimiques, métaboliques, au sein de l’organisme on se rend compte qu’à un moment cette accumulation de cétone et l’acidification qu’elle engendre va porter préjudice… Mais bon c’est à la mode et au début on perd du poids ! Alors pourquoi faire les choses bien ? Je te le demande ! aha

        • Il s’agit des principales réactions cités au début de l’article! Et ce n’est que la partie « constatable » par la médecine moderne. Tu as très bien résumé ce phénomène que l’on appelle “régime Keto“. C’est clairement un effet de mode malgré les fondements thérapeutiques à l’origine de cette diète.
          Merci beaucoup pour ton commentaire Quentin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.