Aujourd’hui nous allons voir comment ralentir naturellement la baisse la perte de testostérone chez les hommes. Le processus de vieillissement à lui seul abaisse le taux de testostérone chez l’homme.

La puberté

Vers l’âge de 18 ans, le taux de testosterone est à son apogée. Toutes caractéristiques de l’homme se manifestent à ce moment là, avec plus ou moins force.

La chute

Puis vers l’âge de 40 ans, la production de testostérone est en chute progressive et constante. Et d’après de nombreuses études, le constat sur les deux dernières générations d’hommes montrent un taux inférieur par rapport aux générations précédentes.

Et ensuite que se passe t-il? 

Beaucoup de gens commencent à chercher des solution pour ralentir naturellement la perte de testostérone. Et certains commencent à prendre des « hormones bio-identiques ». Mais le problème de la prise d’une hormone valide est qu’il inactive vos testicules et vos glandes surrénales parce qu’elles sont censés le faire.

Nous finissons donc par créer un problème avec des testicules qui rétrécissent et une surrénale qui devient inactive si vous en prenez trop longtemps.

Les symptômes

Les symptômes d’un faible taux de testostérone serait l’élargissement de la prostate.  Et parfois les gens font la confusion et pensent que la testostérone provoque le gonflement de la prostate. Ils font en fait allusion à une forme puissante de testostérone appelée DHT ou dihydrotestostérone

Tout d’abord, si la testostérone provoque une hypertrophie de la prostate avec l’âge, cela n’a pas de corrélation avec le processus de vieillissement. 

Donc, ce qui se passe c’est une baisse de testostérone qui rend les œstrogènes plus importants. C’est donc la dominance des œstrogènes dans un corps masculin qui crée l’élargissement de la prostate.

Certains médecins utilisent la DHT pour rétrécir la prostate. Plus de testostérone rendra la prostate plus saine et protégera la prostate contre les œstrogènes.

Voici les 12 signes d’une baisse de testostérone:

  1. Baisse de la libido,
  2. Dysfonction érectile,
  3. Rétrécissement des testicules
  4. Irritabilité, sensibilité,
  5. Perte musculaire,
  6. Difficulté à faire du muscle,
  7. Perte du collagène,
  8. Les choses commencent à pendre comme la poitrine, les tissus et la peau,
  9. Perte de vitalité,
  10. Chute de cheveux et de poils même dans la partie inférieure de vos jambes,
  11. Seins d’homme,
  12. Voix plus haute,

Cette période est communément appelée “l’andropause”. L’ensemble des symptômes physiques ont également un impact sur l’attitude, le moral et l’état d’esprit.

Qu’est-ce qui cause ce problème?

1 – Trop d’œstrogène dans les viandes,

2 – les produits laitiers,

3 – C’est dans la nourriture OGM, c’est pourquoi il faut consommer du bio “sans hormone”,

4 – Il y a même de l’œstrogène dans l’approvisionnement en eau si vous utilisez de l’eau du robinet. Il faut donc se procurer un filtre et ne boire que de l’eau filtrée. Et la plupart des filtres se débarrasseront des œstrogènes.

5 – Avoir un foie endommagé si vous avez un foie gras, vous allez produire plus d’œstrogènes et cela va faire baisser la testostérone.

6 – Si vous buvez de l’alcool, cela fait augmenter l’œstrogène et baisser la testostérone.

7 – L’ insuline en pics. Comme manger le soir, grignoter trop, comme lorsque vous dînez, vous continuez à manger à partir de ce point où vous êtes assis à regarder la télévision … Ça va augmenter l’insuline et ça va faire baisser la testostérone. Vous devez donc faire trois repas par jour et c’est tout. Peut-être même deux repas par jour.

8 – Régimes faibles en gras,

9 – Médicaments: médicaments contre l’hypertension artérielle, médicaments diabétiques, ces derniers interfèrent avec cette hormone,

11 – Une haute aromatase qui est une enzyme de votre corps produit par les glandes surrénales. Elle est également produite par les testicules qui convertissent votre testostérone en œstrogène. Lorsque vous essayez de récupérer ce dernier morceau de testostérone que vous avez et cette saloperie d’enzyme la convertit en œstrogène et le corps devient plus féminisé.

Les solutions naturelles:

Il y a deux ou trois choses que vous pouvez faire pour corriger cela et enfin ralentir naturellement la baisse de testostérone. 

1 – La racine d’ortie,

C’est un inhibiteur de l’aromatase. Le zinc est un inhibiteur de l’aromatase. Vous pouvez en prendre pour ralentir le processus. Ce sont deux solutions efficaces si vous menez une vie saine et sauf avis contraire de votre médecin.

2 –  Augmenter l’hormone de croissance.

L’hormone de croissance est une hormone anti-âge faite par l’hypophyse et elle fonctionne à travers votre foie. Partout où l’hormone de croissance va la testostérone suit. Il y a donc plusieurs choses qui augmenteront leur croissance:

– manger une quantité modérée et non élevée de protéines à chaque repas;

– dormir suffisamment,

– abaisser le stress qui améliorera le sommeil,

– Les exercices intenses du corps entier stimuleront la testostérone (HIT), pour créer un pic d’hormone de croissance. Pour ralentir naturellement la baisse de testostérone, vous pouvez pratiquer par exemple:

À ce sujet mais vous devez y aller progressivement ou vous pourriez vous blesser le dos.

3 – Le jeûne intermittent.

Le jeûne intermittent corrigera également la dose d’insuline, donc ne pas manger si souvent y contribuera également.

D’ailleurs je ne sais pas qui a eu l’idée de «trois repas par jour» ou de «six repas par jour», ou peut-être est-ce plus commode pour l’industrie agroalimentaire et les marchés financiers. Vous avez en quelque sorte, besoin de manger quand vous avez faim si vous mangez les bonnes choses, vous serez plus satisfait, vous travaillerez sur votre graisse et vous aurez besoin de manger moins.

4 – Les aliments « anti-oestrogène »:

L’alimentation cru et vivante offre un très grand nombre de possibilité pour se nourrir sainement tout en diminuant les aliments “oestrogènes”. Parmi les aliments anti-oestrogènes il y a les crucifères comme le brocoli, le chou frisé, le choux de Bruxelles et autres choux. Ils sont très importants pour évacuer les œstrogènes qui retiennent votre testostérone. Vous pouvez d’ailleurs consommer du chou dans des recettes crues. Si vous faites un régime pauvre en glucide, les choux sont un bon compromis pour remplacer le riz.

5 – Diminuer le cortisol:

Le cortisol est l’hormone du stress des glandes surrénales. Et cela dépend de la quantité de sommeil que vous avez, mais aussi de la quantité de soleil que vous prenez.

Une bonne quantité de soleil abaisse le cortisol et cela aidera également à perdre du ventre. Vous pouvez également prendre de la vitamine D en hiver si vous ne pouvez pas prendre de soleil. Cela aiderait à réduire le cortisol. Voilà donc ce ne sont que quelques conseils pour vous aider à ralentir naturellement la baisse de testostérone.

Mettez vos commentaires ci-dessous si vous avez des suggestions, merci d’avoir lu jusqu’ici!

Partager l'article
Write a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez le livre"15 Casse-Croûtes Sains"